130 Rue Castel Ronceray 

34070 Montpellier

Tél : 06 31 50 64 18

isenutrition@gmail.com

 

Mentions Légales

  • Blanc Twitter Icon
  • instagram-icon-good
  • White LinkedIn Icon
  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon

Blog

Quelques conseils pour arrêter le tabac et ne pas reprendre du poids.

March 20, 2019

 

Le sevrage tabagique n’est pas un moment facile à vivre, c’est un problème bien difficile à résoudre pour beaucoup.

D’ailleurs, cet article ne traite pas que le sevrage tabagique, mais l’arrêt de tout comportement addictif tel qu’une dépendance à une drogue ou à un comportement, comme les crises de boulimie.

  

Première chose à faire :Trouvez la vraie motivation derrière votre envie d’arrêter.

 

Posez-vous la question : Pourquoi ? Parce que j’aimerais être plus sain.

Et ensuite, développez jusqu’à vous rendre compte du vrai besoin que vous avez en vous : Pourquoi ? Parce que j’aimerais retrouver ma forme physique d’avant.

Pourquoi ? Parce que faire du sport me manque.

Pourquoi ? Parce que, quand je fais du sport je me sens puissant, confiant et heureux.

 

Puis prenez la décision que vous ne fumerez plus jamais.

 

 

Ensuite :Donnez-vous une date précise à laquelle vous voulez arrêter de fumer et préparez-vous à ce jour.

 

Surtout ne trouvez pas des excuses pour repousser la date, trouvez la date parfaite et tenez-la.

Lisez un bouquin qui peut vous aider.

Trouvez les bénéfices à cet arrêt et concentrez-vous sur des pensées positives.

Ne pensez pas aux inconvénients, l’intérêt est de vous déstresser, de vous motiver et de rendre cette date comme un futur exploit et non une contrainte. Réjouissez-vous.

 

Acceptez que ce n’est pas de votre faute, mais qu’une simple réaction de votre organisme face à une drogue, c’est qu’une simple maladie passagère que vous allez prendre soin d’éradiquer.

Mettez-vous bien en tête que de ne plus fumer est une libération.

 

 

Lancez-vous ! 

 

Ne culpabilisez pas si vous craquez, ça arrive à tout le monde, mais si vous vous démoralisez, vous allez probablement abandonner et accentuer le fait que ce processus n’est pas le plus simple.

Relevez-vous et dites-vous que ce n’est qu’un simple détail dans votre parcours, qu’un petit ralentissement pour atteindre votre but.

Notez vos exploits à la fin de la semaine, regardez votre évolution, acceptez que des jours tout semblent si simples et d’autres non, mais qu’à la fin du mois, vous serez un pas plus près.

 

Ne choisissez pas de ralentir votre consommation mais bien d’arrêter totalement.

Ralentir va vous faire vivre chaque jour un sevrage, au lieu de le vivre une fois pour toutes. Le but est d’atteindre votre objectif, pas de le repousser chaque jour pour le rendre de moins en moins atteignable.

 

 

Évitez la prise de poids.

 

Le spectre du surpoids plane sur les fumeurs repentis.

Résultat : bon nombre n’osent pas arrêter, voire reprennent la cigarette par crainte de ne pas maîtriser leur poids.

Mais, celui-ci n’est pas systématique, au contraire.

Les personnes qui prennent du poids après avoir arrêté de fumer sont souvent déjà convaincues qu’elles vont en prendre.

Mais si vous avez une alimentation équilibrée et variée, vous n’aurez aucun souci.

 

Les fumeurs qui essayent d’arrêter en usant de la volonté, sans avoir travaillé sur leur vrai besoin, voient dans la nourriture une aide pour soulager leur sensation de manque.

On confond facilement cette sensation à de la faim.

Cette « faim » peut paraitre quasi permanente, c’est pourquoi beaucoup commencent à faire des crises de boulimie, à boire beaucoup d’alcool,...

 

La nicotine est comme un petit monstre qui n’est jamais satisfait et qui submerge de pensées négatives qui vous poussent à rechercher un réconfort rapide et efficace.

Mais une fois qu’il a quitté votre corps, ce sentiment d’insécurité prend fin.

Vous pouvez enfin reprendre votre vie en main.

 

Pour éviter ses sensations d’anxiétés dues à un manque de nicotine, trouvez-vous un hobby qui vous passionne et qui vous distrait.

Faites-vous plaisir, allez faire cette randonnée que vous vouliez faire depuis longtemps, recommencez à jouer de la guitare, …

 

Si les émotions négatives sont trop fortes et incontrôlables, n’hésitez pas à les exprimer sur papier ou par dessin ou encore allez voir un hypnothérapeute reconnu ou encore une psychologue qui peut vous permettre de prendre en charge votre anxiété.

Ne diabolisez pas le recourt à une aide extérieure vers un professionnel, c’est un courage que d’admettre que vous ne pouvez pas y arriver tout seul et vous pouvez être fière de vous.

 

N'hésitez pas à vous remettre au sport, en plus de vous éviter la prise de poids, il diminue le stress, vous motive encore plus à arrêter de fumer et vous sculpte un corps parfait ! 

Je vous recommande un article sur le sport à la maison, qui peut encore plus vous inciter à intégrer le sport dans votre routine quotidienne : https://goforme.fr/sport-maison/

 

 

Faites le plein d’antioxydants ! 

 

Fumer créé des radicaux libres et il faut les neutraliser grâce aux antioxydants (vitamine C et certains minéraux) des fruits et légumes, surtout en crudités avec des huiles (riches en vitamine E) végétales et oléagineux (amandes, noix, noisettes, …).

En plus, lors du sevrage, il y a un stress, qui entraine, lui aussi, une production de radicaux libres.

 

Les fruits et légumes sont peu caloriques, ils apportent des fibres pour votre flore intestinale et permettent de se sentir plus rassasier et éviter maladies cardiovasculaires, …

 

Ils sont aussi riches en eau, permettent une bonne réhydratation avec les 1,5L d’eau par jour, sachant que la cigarette peut entrainer une certaine déshydratation.

 

Faites-vous des tisanes apaisantes, des thés qui vous plaisent entre les repas essentiellement.

C’est important, car une déshydratation légère entraine maux de tête, fatigue, rétention d’eau, …

 

 

Détendez-vous.

 

Apprendre à déstresser est essentiel pour éviter de craquer.

Faites-vous des infusions de lavande, de camomille, de mélisse ou encore de passiflore.

 

Diffusez de l’HE d’orange douce ou de mandarine dans votre appartement.

 

Et surtout, continuez à  vous faire plaisir ! Chocolat, etc… ne sont surtout pas à bannir !

Il ne faut pas culpabiliser d’avoir besoin de réconfort à un moment pareil.

 

 

Apprenez à grignoter correctement.

 

Quand l’envie se fait sentir, prenez 3 grandes inspirations avec le ventre, apprenez à sentir si vous avez vraiment faim ou si c’est juste une émotion désagréable.

 

Mangez un fruit avant tout, choisissez des fruits qui vous plaisent, faites-vous des salades de fruits avec cannelle et vanille, réalisez vos compotes, …

 

Vous pouvez aussi vous faire des smoothies :

Banane - Beurre de cacahuète - Lait

Yaourt - Fraise - Banane

Myrtilles - Jus de pomme - Épinards

Flocons d’avoine – Chocolat - Banane

 

Ou encore des jus de fruits et légumes à la centrifugeuse, si vous avez la chance d’en avoir une. Rajoutez du gingembre et du curcuma pour un effet stimulant à côté des 5 fruits et légumes par jour (les jus ne contiennent pas de fibres, ils ne remplacent pas les 5 fruits et légumes par jour).

Et intégrez-les dans vos en-cas.

 

Attention, si vous avez vraiment faim, ne vous forcez pas à boire ou rien manger dans l’objectif de perdre du poids.

Vous risquerez de tomber dans la frustration et les régimes hypocaloriques, plus contre-productifs qu’autre chose.

 

Et puis enfin, prenez soin de bien dormir, lisez un livre 30 minutes avant le couché, évitez le thé ou le café l’après-midi, …

 

Si vous avez besoin d'un suivi complet pour éviter la prise de poids ou tout simplement perre un peu de poids, n'hésitez pas à me contacter au 06 31 50 64 18 ou par email à isenutrition@gmail.com. Vous pouvez aussi prendre rendez-vous sur Montpellier via Doctolib ou en ligne sur Qare.com.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Apprendre à s'écouter en passant par les hormones féminines!

November 7, 2019

1/10
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Pinterest Icon